Semer-gazon.fr
SEMER DU GAZON FABRIQUÉ EN FRANCE AVEC

Fertiliser ou amender

Comment fertiliser son gazon ?

Pour donner à votre gazon son meilleur aspect, et lui redonner un petit coup de fouet, vous devez le fertiliser régulièrement.

Vous pouvez utiliser de l’engrais naturel issu du compostage ou de l’engrais spécialement étudié pour le gazon. Certains libèrent rapidement l’azote pour un effet immédiat (croissance et coloration) alors que d’autres libèrent l’azote progressivement. Il est conseillé de privilégier cette dernière technique, car elle permet de diffuser les éléments nutritifs sur une plus longue période. Elle est aussi moins agressives que les engrais “coup de fouet”, qui ont, de plus, un effet à court terme.

Sur les emballages d’engrais, vous trouverez toujours 3 chiffres :

Le premier correspond à la quantité d’azote (N), qui joue un rôle dans la croissance des feuilles et leur couleur.
Le deuxième à la quantité de phosphore (P), qui sert à la croissance des racines et des tiges.
Le dernier correspond à la quantité de potassium (K), qui permet à la plante de mieux résister aux maladies et parasites.

Sachant cela, on va utiliser un engrais en fonction de la saison, mais aussi de la tâche qu’on exécute. Par exemple, dans le cas de la création d’une pelouse, on utilisera un engrais avec peu de phosphore. En effet, si on favorise trop la croissance des feuilles dès la naissance du gazon, on risque d’obtenir une pelouse fragilisée par l’étirement du végétal.

De la même manière, les premières semaines du printemps, on privilégiera un engrais riche en azote pour favoriser la pousse au sortir de l’hiver.

Vous l’aurez compris, tout est une question de choix. Avant de vous lancer, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un expert en jardinerie.
Dans tous les cas, l’application reste la même :

• Appliquez à l‘épandeur un engrais gazon adapté à votre sol. Veillez à réaliser un épandage homogène pour que toute votre pelouse en profite.
• Arrosez bien régulièrement pour que l’eau véhicule les nutriments dans les différentes couches de la terre.
• Respectez les doses et les périodes d’épandage préconisées sur les emballages.

Dernières fiches pratiques

Vidéos